Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une petite pièce svp !

Une petite pièce svp !

Ce blog est destiné à la promotion de spectacle, faire découvrir de nouveaux artistes, vous faire part de mes coups de coeur et surtout vous donner envie d'aller au théâtre.


Théâtre: de l'art ou du pognon ?

Publié par TARDIEU LAURENT sur 16 Mars 2016, 14:47pm

Catégories : #HUMEUR DU JOUR

Y'en a marre ! Voilà mon humeur du jour !

Marre de voir ce que le théâtre est en train de devenir, une usine à fric.

Marre des ces minimums garantis exorbitants qui sont demandés aux compagnies pour jouer dans leurs salles. Le public lambda n'est peut-être pas au courant, mais voilà comment ça se passe pour jouer dans un théâtre sur Paris, il faut SIGNER DES CHEQUES. C'est ça, il faut payer pour jouer.

Les directeurs de théâtres ne prennent "plus de risques" comme certains aiment à dire, et imposent aux compagnies des minimums garantis qui varient entre 150€ et 400€/soir selon le lieu , et bien souvent aussi à la tête du client.

Certains demandent même ce minimum garanti à l'avance. C'est à dire que tu n'as pas commencé à jouer que tu as déjà du faire un chèque de 5000€, sauf que toi, en tant que compagnie, tu n'as aucune garantie de les revoir.

Avoir la passion c'est bien, mais devoir aller jouer avec une boule au ventre et la crainte de ne pas rentrer dans nos frais est quelque chose d'assez terrible.

Parce qu'il est là le problème, elle est où la garantie pour la compagnie ? Et si on inversait les rôles au moins une fois. "Tu veux notre spectacle dans ta salle ? Et bien tu dois nous assurer qu'on gagnera au moins 300€ par soir !. Les 300 premiers euros seront pour nous, HT bien sur, les 300 suivants seront pour la salle et à partir de 600€ on partage 50/50." Parce que OUI, une fois que tu as payé ton minimum garanti, le théâtre prend encore un part sur les recettes.

Je ne suis pas sur que les directeurs de salles seraient d'accord.

Pourtant ça pourrait être la normalité aussi. N'oublions pas qu'à travers nos créations, on fait aussi connaître leurs lieux. Ils nous imposent tous une charte graphique avec le logo de leurs théâtres à mettre sur nos affiches et flyers, mais ça, qui le paye ? La compagnie, encore une fois ! Est-ce que c'est de la publicité gratuite pour la salle ? OUI !

Qu'un minimum garanti prenne en charge la paye du régisseur ( d'ailleurs est-ce qu'un régisseur serait prêt à payer un minimum garanti pour faire sa régie?), passe encore. Les charges du théâtre, ça commence déjà à faire beaucoup, mais la marge faîtes sur notre dos, faudrait que ça cesse.

Sans parler du nouveau minimum garanti "camouflé" qui est apparu dans certains théâtres, le droit de garde. Sur chaque billet vendu, une somme est prélevée à la compagnie, ça peut aller de 50 centimes à 1€. Soit disant c'est le coût d'impression du billet. mais dans certains lieux, juste le fait de prendre une réservation téléphonique fait partie du droit de garde. A la fin du mois, la note peut être salée pour la compagnie.

Ne serait-on pas un peu, nous comédiens, les dindons de la farce ?

Je n'ai peut-être pas la vérité absolue et ne veux pas faire de généralité. Je ne connais pas les conditions de tous les théâtres sur Paris, alors si il y a un espoir que le fric ne domine pas les théâtres au détriment de la création, faites moi signe.

J'espère qu'il y a encore de lieux qui prennent des risques, qui sont là pour mettre en valeur des spectacles, qui aiment la création et sont là pour faire vivre et faire aimer l'art.

Y'en a marre aussi de voir tous ces spectacles bradés sur certains sites de réservations. Quand tu vois qu'il y a plus de vingts spectacles par jours en "offres privilèges" à 0€, comment veux-tu qu'après les gens mettent 15€ dans un place de théâtre.

C'est pour ça qu'après lorsque tu vas tracter pour ton spectacle, les gens te disent "c'est gratuit" ? ben non c'est pas gratuit ! Quand tu vas t'acheter une baguette de pain, tu la payes que je sache? Ben un spectacle c'est pareil, c'est notre "pain" à nous comédiens.

Et je ne jette pas la pierre aux petites compagnies, car moi aussi je suis tombé dans le panneau à une époque. Tu vois que ton taux de remplissage n'est pas au top, du coup tu mets un quota d'invitations sur le site sauf qu'en faisant ça, tu tues ton spectacle.

Le problème c'est de voir certaines grosses prod avec des "têtes d'affiches" en gratuité sur ces sites. Pourquoi j'irais payer pour voir de gens pas connus alors que je peux voir un animateur télé ou un comédien connu sur scène gratos ?

A l'inverse, y'en a marre aussi des gros théâtres qui sont hors de prix, tout le monde ne peut pas se permettre de mettre minimum 50€ dans un place de spectacle.

Entre la gratuité et le trop cher, il faudrait peut-être trouver un juste milieu non?

Je pourrais finir ce coup de gueule avec la pire pompe à fric au monde LE FESTIVAL D'AVIGNON, mais je vais vous épargner une dizaine de pages à lire et je reviendrais en détail dessus plus tard.

Allez amis comédiens, ne perdons pas espoir. Continuons à créer, à faire vivre notre art, à vivre notre passion à fond et à donner du bonheur aux gens et peut-être qu'un jour, on sera un peu plus reconnus et pris au sérieux.

Vive le théâtre !

Théâtre: de l'art ou du pognon ?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents