Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une petite pièce svp !

Une petite pièce svp !

Ce blog est destiné à la promotion de spectacle, faire découvrir de nouveaux artistes, vous faire part de mes coups de coeur et surtout vous donner envie d'aller au théâtre.


Rencontre avec ... Dan Menasche

Publié par TARDIEU LAURENT sur 25 Juillet 2016, 16:01pm

Catégories : #interview

Rencontre avec ... Dan Menasche

Bonjour Dan, peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Dan Menasche, j'ai 31 ans, je suis comédien, chanteur.

Je suis né en belgique, mais je suis italien et fier de l'être, ça fait partie de moi.

Je suis à Paris depuis plus de treize ans pour essayer de faire mon métier de comédien et je suis très bien ici, ça me plait.

Quel est ton parcours ?

J'ai commencé à Bruxelles, ma mère me trouvait un peu trop hyperactif et elle m'a inscrit à 11 ans dans une école de théâtre près de chez moi. Mais déjà à l'époque je faisais du tennis, des arts martiaux, du ping-pong, je faisais pleins d'activités extra-scolaire, j'avais de la chance, et ma mère m'a inscrit à ce cours de théâtre sans doute parce que je faisais tout le temps le clown.

Dans cette école il y avait aussi des cours de danse et de chant, c'était vraiment une école complète, pour enfants. Mes premiers cours de théâtre, c'était de l'improvisation théâtrale, j'ai donc commencé le théâtre par de l'impro.

Dans cette école, était organisé tous les deux ans, un gros spectacle avec tous les élèves et, lors de ma première année: c'était Oliver Twist. Il y a eu des auditions au sein de l'école et j'ai été pris pour faire Oliver. Je n'avais jamais chanté et jamais dansé. On a été deux gosses choisis pour le rôle en alternance et on a quand même joué au Cirque Royal à Bruxelles qui est une salle de 1800 places.

Ca a été ma toute première expérience. Je me suis mis à chanter et depuis ce jour là, avec ce premier spectacle, avec ses répètes, ses comédiens professionnels, mes premiers saluts et applaudissements, ça a été une évidence, je voulais faire ce métier.

Ce qui a été fantastique c'est que ma famille a toujours été d'accord pour me laisser continuer à faire ça, avec bien sur la condition d'avoir le bac et "si tu as ton bac tu pourras continuer".

Après ça j'ai continué avec cette école, j'ai fait deux autres spectacles avec eux et parallèlement j'ai été pris sur un téléfilm français qui tournait à Bruxelles, ça s'appelait Docteur Sylvestre avec Marthe Villalonga. J'avais 14 ans et demi et ça a été ma première expérience face caméra. J'avais 14 jours de tournage. Ca m'a confirmé que je voulais vraiment faire ce métier.

A 18 ans j'ai eu mon bac et mes parents m'ont donné la chance de venir à Paris, de m'inscrire au cours Florent où j'avais déjà fait un stage d'été juste avant d'avoir mon bac.

Mon grand-père m'a pris un studio à Paris, j'ai vraiment été épaulé par ma famille et c'est sûr que sans eux je n'aurais pas pu faire tout ce que j'ai fait.

J'ai donc commencé les cours Florent, et en même temps j'ai continué à faire du chant avec Richard Cross. En fait j'ai toujours fait théâtre et chant de manière séparée. Je me suis aussi inscrit au cours de dancing, le cours de comédie musicale du cours Florent qui était tout nouveau à l'époque.

Dès mes premières années de cours je me suis trouvé un agent; Dominique Varda, avec qui je travaille encore.

Elle m'a envoyé sur des castings de voix off et très rapidement je me suis retrouvé à faire des voix chantées pour des pubs. J'ai commencé par Danao, puis j'ai enchaîné avec la voix de Iphone, de pringles... j'en ai vraiment fait pas mal mais c'est vrai que si on te le dit pas tu le sais pas ... Ca m'a permis de commencer à gagner ma vie.

A l'époque du cours Florent, j'avais tenté le concours du conservatoire national de théâtre, j'avais eu B -rires- c'était bien, je crois que c'est la pire note que j'ai pu avoir. Mais ça s'est quand même très bien passé car au final j'ai fait cette audition pour le conservatoire et en même temps j'avais fait des auditions pour Cabaret en 2006, c'est mon agent qui m'avait mis dessus. Je sortais tout juste des cours Florent, j'ai eu ces auditions et j'ai été pris pour jouer dans l'ensemble, un mini rôle avec deux scènes où je jouais un musicien.

Cabaret a été ma première expérience parisienne en tant que professionnel, ça a duré un an et demi.

Je vais revenir un peu en arrière mais pendant mes années d'études au cours Florent j'ai eu aussi quatre jours de tournage sur un épisode de DIANE FEMME FLIC et là j'ai rencontré Alexis Michalik qui avait un rôle récurrent, un mois après il m'a proposait un rôle dans un spectacle d'école. On a bossé ensemble sur son premier spectacle, Une folle journée, qui était l'adaptation du Mariage de Figaro de Beaumarchais. C'est même moi qui lui ai donné l'idée de partir au festival d'Avignon avec la pièce, on a fait une superbe impression au festival. Après ça il a décidé de monter "la mégère à peu près apprivoisée", il m'a rappelé pour ce spectacle, qu'on a joué au festival d'Avignon également et où l'on a rencontré Arthur Jugnot qui nous a produit. On a joué au Vingtième théâtre et au Splendid... Ca a été une vraie belle année, on a joué ce spectacle qui était une histoire de potes, bien déjantée mais une histoire bien écrite avec la patte d'Alexis.

Tout de suite après Cabaret j'ai enchaîné avec Fame qu'on a tourné partout en France, ensuite j'ai enchaîne avec Robin des Bois, Chance, Grease ...

Je me rends compte que j'ai fait 20 000 projets en même temps, mais j'aime ça.

On arrive ensuite à Mamma Mia. Une aventure de trois ans de ma vie qui m'a forcément calmé. Ca a été une super aventure avec une tournée fantastique. On avait conscience de la chance qu'on avait mais c'est à la fin de l'aventure qu'on a vraiment pris conscience de l'ampleur de la chose.

A la fin de Mamma Mia je savais pas trop ce que j'allais faire, et je suis allé faire les auditions de LA BELLE ET LA BETE et là, j'ai eu la chance d'être pris pour LUMIERE. Tout s'est enchaîné très très bien, avec en plus un rôle en or pour lequel je convoitais et pour lequel j'étais pas à priori vu. C'est à dire qu'au casting j'ai passé tous les rôles; au début on me voulait pour le fou, big ben, le père et Gaston. j'ai préparé Gaston à fond, ça leur a bien plus, et c'est grâce à mon passage de Gaston qu'ils ont décidé de me revoir en Lumière et que j'ai eu le rôle.

Physiquement le rôle était très éprouvant mais c'était un rôle en or. Je crois que niveau satisfaction sur scène tous les soirs, Lumière a été indéniablement le rôle de ma vie, du moins pour l'instant -rires-

Après LA BELLE ET LA BETE j'ai enchaîné directement avec Dirty Dancing, un autre genre de spectacle mais avec une équipe au top.

C'est fou parce qu'après Cabaret et trois autres spectacles musicaux j'avais dit que j'arrêterais la comédie musicale -rires- et aujourd'hui c'est ce que je dis toujours mais en continuant.

J'ai la volonté de faire autre chose aussi, je veux faire de l'image, j'ai envie de faire de la mise en scène... je veux faire de projets qui me permettent de grandir et d'apprendre.

Avec des OU...

Tu as lancé avec Julien Loko, la vidéo du Dimanche, comment est né ce projet ?

C'est né sur le spectacle Jules Verne, on jouait tous les dimanches à 11H et Julien était mon binôme sur scène, on était tout le temps ensemble sur scène. Je le connaissais pas d'avant mais ça a été vraiment une rencontre. J'ai vraiment fait beaucoup de spectacle et je dois avouer que j'aime pas tout le monde, je crois pas que dans tous les spectacles on rencontre une famille, on s'aime tous, je suis assez pragmatique là dessus, dans ce métier tout le monde pense que tout le monde s'aime et on garde contact à vie mais moi j'ai vite compris que c'était pas le cas. On passe des moments de vie extraordinaires avec de gens qu'on aime et après la vie nous éloigne mais tu es toujours heureux de les revoir.

Quand j'ai rencontré Julien, ça a été comme un coup de foudre-rires-. On début on se cherchait dans le jeu et on s'est vite trouver des points communs, des chanteurs qu'on adorait, l'humour, on a vraiment un humour similaire. Même si lui fait d l'humour tout le temps comparé à moi, il ne s'arrête pas.

La vidéo du Dimanche est née de cette rencontre du spectacle mais surtout parce que tous les dimanches on jouait à 11H et on se retrouvait à 8H30 dans la salle d'échauffements du Mogador.

Tous les matins on se disait à quel point la situation était absurde, on gueulait des fa, des sol, à gueuler alors qu'il était 8H30 du mat et qu'il était Dimanche. ET que tous les autres Dimanches de notre vie jusqu'à présent on était soit au lit, soit à préparer le brunch-rires-.

Sur la Belle et la bête j'avais une tradition, c'était la photo du dimanche, et je me suis datives Julien, tiens, si on faisait une vidéo du Dimanche... Voilà comment c'et né, de notre petit duo qu'on faisait sur scène. Julien se mettait au piano et on chantait trente secondes de la chanson qu'on faisait sur scène. Au début il n'y avait aucun code, nos gueules sont blanches, on est presque en pyjama-rires- mais on a posté ça totalement insouscients en se disant que quelques personnes le verrait, et on a eu quelques commentaires. On s'est dit que ça prenait un petit peu et le Dimanche suivant je suis rentré dans la loge, Julien jouait Véronica de Vianney à la guitare et m'a dit " tiens on devrait faire celle là", don c on a fait cette chanson en entier, un peu plus travailler, on a plus de vues. De là on s'est dit, c'est drôle, on adore chanter ensemble, on a le même humour, les choses nous font marrer en même temps, et comme ça de Dimanche en Dimanche, on a préparé de mieux en mieux nos vidéos.

Aujourd'hui on a en moyenne 10 000 vues sur nos vidéos sur youtube, c'est trop chouette. On est à plus de trente vidéos du Dimanche.

On a même eu une date de concert et on espère en avoir encore pleins, voire même faire un spectacle, la comédie musicale de la vidéo du Dimanche.

Les vidéos du Dimanche c'est vraiment une rencontre avec ce super mec, surtout à un moment de ma vie où j'en avais besoin. On a été très complice, c'est un ami, un mec à qui je peux tout raconter, à qui je me confie. Je crois que c'est la première fois de ma vie que j'échangeais des textos d'amitié avec quelqu'un. C'est ma plus belle rencontre.

N'hésitez pas à vous abonner à la chaîne youtube de la vidéo du Dimanche https://www.youtube.com/channel/UCUVeYCNeWzofo4n5UANYagA

Quels sont tes projets à venir ?

J'ai fait le choix de ne pas présenter à certaines auditions de gros spectacles musicaux pour justement pouvoir me laisser du temps libre pour de sprojets plus personnels. 

J'espère qu'il y aura une reprise de Jules Vernes, je suis sur les vidéos du Dimanche, j'écris un spectacle.

J'ai aussi des projets d'écriture de film avec une amie.

A la rentrée je serais sur un spectacle familial, je vais interpréter Gargamel dans les SCHTROUMPFS, un vrai rôle de composition -rires- 

J'aurais mes soirées de libre pour travailler sur pleins d'autres projets.

Avec des SI...

Merci DAN et un très gros MERDE pour la suite de ta belle et longue carrière qui t'attend ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents