Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une petite pièce svp !

Une petite pièce svp !

Ce blog est destiné à la promotion de spectacle, faire découvrir de nouveaux artistes, vous faire part de mes coups de coeur et surtout vous donner envie d'aller au théâtre.


Rencontre Avignonnaise avec ... Karine Lyachenko

Publié par TARDIEU LAURENT sur 27 Juillet 2016, 12:32pm

Catégories : #interview

Rencontre Avignonnaise avec ... Karine Lyachenko

Bonjour Karine, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m'appelle Karine Lyachenko, je suis comédienne drôle -rires- à tendance portée sur la drôlerie, humoriste, auteure et je joue un one woman show à Avignon qui s'appelle REBELLES.

On est à 4 jours de la fin du festival, comment te sens-tu ?

Je crois que je me sens moins fatiguée qu'au début, j'ai l'impression que c'est les trois premières semaines qui sont difficiles -rires- C'est à dire qu'on arrive de Paris où on s'est pris 15 degrés pendant trois mois, on arrive ici on s'en prend 35. Moi les premiers jours j'ai les pieds qui gonflent et j'arrive même plus à enlever ma bague -rires- J'habite rue des Teinturiers avec des gens qui sortent des instruments de musique à 4h du mat et qui pensent savoir en jouer. Je peux te dire que le saxophoniste qui m'a embêté pendant 15 jours si je le trouve je lui pète les dents.

La fin du festival va bien ! Et alors un truc génial, je me suis fait masser les pieds dans la rue c'était formidable ! Olala vas-y ! Pour 5€, un massage ayurvédique magnifique, alors bon tu sors tes pieds au milieu de gens dans la rue mais ils te les nettoient et te les massent, c'est trop bien.

Peux-tu nous parler de ton spectacle "Rebelles" ?

Non ! je suis rebelle, je t'emmerde -rires-

Pour REBELLES, je me suis penchée sur des portraits de femmes célèbres. J'avais envie d'interpréter des figures de femmes qui se sont rebellées contre quelque chose à un moment de leur vie. C'est un parcours historique, assez subjectif , c'est un peu dans l'ordre d l'histoire mais c'est assez fantaisiste. J'avais envie de renouer avec le féminin sauvage, l'intuition, l'espèce de petite voix qu'on a tous, qu'on écoute pas mais qui est essentielle. ça c'est le fond pas rigolo et après j'y ai mis ma fantaisie et ma loufoquerie pour souffler un vent de liberté sur le public et les inciter à la révolte festive, à la désobéissance joyeuse. Y'a quelque chose de sincèrement très personnel mais également ouvert à tous les publics. C'est renouer avec son coeur d'enfant, le monde est tellement dur que si on lutte pas par la lumière on va dans les ténèbres.

Tu penses t'adresser plus aux hommes ou aux femmes ?

Je sors justement d'un rendez-vous avec des personnes qui sont venues me voir qui m'on dit que j'avais un potentiel sur le public féminin assez évident. Depuis que je fais du one je dois aussi beaucoup aux gays, y'a un côté icône dans ce que j'aime faire, avec du cabaret, des beaux costumes; c'est vrai que les hommes me résistent un peu parcequ'ils me craignent, ils pensent qu'ils vont prendre dans les gencives alors je suis beaucoup en train de leur dire, se rebeller, être rebelle, qu'on soit un homme ou une femme, ça s'écrit toujours au féminin et c'est pas contre les hommes. Se rebeller c'est trouver cette énergie puissante qui te faire dire oui ou non à quelque chose d'essentiel pour toi.

Qu'est-ce qui t'a donné envie de faire ce métier ?

Sincèrement, au plus profond de moi, je crois que j'ai toujours voulu. J'ai eu une maîtresse d'école au CE2,quand on fait remplir la petite feuille avec le métier que tu voudrais faire, j'assumais pas du tout et je mettais architecte ou vétérinaire comme tous les gamins et un jour cette institutrice m'a fait venir à la fin de la classe, je ne sais pas d'où ça sort ça reste un mystère pour moi, elle m'a dit " Karine tu veux être comédienne? " je lui ai répondu Oui et elle m'a dit "tu le seras ". Elle a validé ce choix d'une façon déterminante.

Moi j'aimais faire rire et faire pleureur les gens. J'aimais Annie Girardot, j'aimais les grandes actrices américaines, j'aimais Romy Schneider , toutes ce figures là ...et j'avais le goût, et je l'ai toujours, pour être autre chose que normale. Alors je suis très normale dans la vie, mais pas sur scène -rires-

Des projets pour la rentrée ?

Je sors d'un rendez-vous capital dont je ne peux pas parler mais je croise les doigts.

Sinon je joue une pièce à Paris qui s'appelle "Divorce au scalpel" qui est prolongée jusqu'au 10 Septembre au GRAND POINT VIRGULE et la pièce à vraiment pris son envol, elle a pris une belle dimension.

​Est-ce qu'on aura la chance de voir REBELLES à Paris ?

J'espère, de tout mon coeur ! J'ai hâte, j'ai vraiment hâte !

Qu'est-ce qu'on peut te souhaiter pour la suite ?

De baiser un peu plus -rires- t'es pas obligé de le mettre -rires-.

Non, de continuer a déployer mes ailes, j'ai encore à dire, à faire, je me sens dans une maturité. C'est très personnel ce que je vais te dire mais c'est la première qu'on me renvoie mon âge et ça me surprend beaucoup parce que je trouve mon âge formidable. je m'y sens extrêmement bien et je me dis , tiens y'a encore des choses à dire là dessus parce qu'on vit vieux. Je suis vraiment intéressé par le regard qu'on porte sur les âges et ça me consterne de voir que tout est divisé alors que je pense qu'il y a de la place pour tous et dans tous les âges. Chaque âge est épanouissant.

Et si je te demande ton âge ?

J'ai 48 ans, et je t'emmerde -rires- Je dis dans mon spectacle que j'ai dans chacune de mes cellules la mémoire du monde, donc j'ai des centaines de milliers d'années. Je porte la mémoire du monde, on a tous la mémoire du monde.

Après le "je t'emmerde" c'est bien de finir avec la mémoire du monde -rires-

Avec des OU ... 

Vous pouvez retrouver Karine jusqu'au 30 JUILLET au théâtre LA TACHE D ENCRE à 22H30 dans son one-woman-show REBELLES

Rencontre Avignonnaise avec ... Karine Lyachenko

Merci KARINE pour ta gentillesse et ta disponibilité, bonne fin de festival et un gros MERDE pour la suite !

mise à jour de l'actualité, vous pouvez retrouver Karine dans DIVORCE AU SCALPEL qui signe les prolongations au GRAND POINT VIRGULE jusqu'au 10 SEPTEMBRE, dépêchez vous !

Rencontre Avignonnaise avec ... Karine Lyachenko
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents