Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une petite pièce svp !

Une petite pièce svp !

Ce blog est destiné à la promotion de spectacle, faire découvrir de nouveaux artistes, vous faire part de mes coups de coeur et surtout vous donner envie d'aller au théâtre.


Rencontre avec ... Sebastian Galeota

Publié par TARDIEU LAURENT sur 2 Novembre 2016, 11:12am

Catégories : #interview

Rencontre avec ... Sebastian Galeota

Bonjour, peux-tu te présenter ? 

Je suis Sebastian Galeota, comédien argentin installé en France depuis 12 ans maintenant. Je suis comédien mais je viens plutôt de la danse et de l'acrobatie, j'étais encore danseur acrobate jusqu'à y'a pas très longtemps, jusqu'à ce que mon corps ne me permette plus de continuer à danser en fait -rires- Non pour que ça n'arrive pas, je me suis dit qu'il fallait que j'arrête avant. Je continue de temps en temps de danser mais c'est vrai que jouer me donne aussi beaucoup de plaisir, et je suis maintenant à un moment de ma vie ou j'ai plus envie de faire des choses en tant que comédien que danseur.

Voilà, ça c'est moi, Sebastian, 38 ans, comédien, argentin. -rires-

Quel est ton parcours ?

J'ai commencé à l'âge de douze ans à faire un peu de théâtre à Buenos Aires, j'étais dans une petite troupe où l'on faisait des spectacles musicaux, on travaillait dans un cirque. On a également monté des petits spectacles qu'on a joué dans des théâtres à Buenos Aires.

Ensuite j'ai intégré une formation dans une école de comédie musicale, le directeur de l'école était le danseur étoile de l'opéra de Buenos Aires, et là j'ai eu la chance d'y être boursier. On a commencé à travailler avec le directeur adjoint de cette école qui était un grand metteur en scène de comédies musicales. J'ai eu la chance d'être entouré de personnes avec beaucoup de talent et d'expérience. Ce monsieur, qui était un américain, venait une fois par an monter un spectacle à Buenos Aires et nous qui faisions parti de la compagnie, on s'entrainait toute l'année avec différents profs, entre la danse, le théâtre et le chant, et après on montait le spectacle. 

Ensuite, avec le même directeur, j'ai commencé à travailler dans de grandes comédies musicales.

J'ai aussi fait beaucoup de spectacles jeune public en Argentine.

Ensuite, j'ai décidé de venir en France, parce que mon amoureux était français, c'était l'assistant d'Alfredo Arias. Du coup comme il travaillait beaucoup plus en France qu'en Argentine, j'ai accepté de venir en France, mais il fallait absolument que je travaille, je ne pouvais pas rester sans rien faire.

Ma première audition en France a été pour le spectacle du ROI LION à Disneyland. J'ai étais pris en tant que danseur, je ne parlais pas encore assez bien français. J'ai été super bien accueilli, j'ai décroché un contrat d'un an en tant qu'animal de la savane -rires- Cette aventure m'a permis de rencontrer pas mal de monde et j'ai beaucoup appris.

Suite à ça, j'ai rencontré un autre metteur en scène, SEBASTIEN SAVIN,  qui lui aussi a beaucoup travaillé à Disney, il a monté LA PETITE SIRENE en comédie musicale au THEATRE DE PARIS. Avec lui j'ai fait ce spectacle et LA PETITE FILLE AUX ALLUMETTES où je faisais quelques remplacements.

Ensuite j'ai été engagé pour faire la comédie musicale PIAF JE T'aime à l'Olympia, l'aventure a durée quelques mois puis s'est arrêtée car il y a eu des soucis , comme toutes les fois où a été monté ce spectacle.

Après ça, je rencontre STEPHAN DRUET pour l'opéra en plein air LES CONTES D'HOFFMANN qu'il a mis en scène avec Julie Depardieu. Tout de suite on a commencé à discuter avec Stephan et on est tombé d'accord sur plusieurs spectacles qui nous plaisaient beaucoup, comme  LA VISITE INOPPORTUNE de COPI qu'on est parti monter en Argentine. On a fait ce spectacle là-bas avec l'idée de pouvoir ramener par les suites les comédiens argentins en France sauf qu'on avait monté notre petite boîte de production, on a dépensé beaucoup beaucoup d'argent pour monter le spectacle donc après on avait plus d'argent pour faire venir les comédiens. -rires- Mais c'était une très belle expérience, et ça a permis à Stéphan de rencontrer cette culture argentine qui lui a donné l'envie par la suite, d'écrire tout ce qu'il a écrit. Après ça il a écrit AMOR AMOR A BUENOS AIRES, EVITA et adapté avec moi RENATA*. Je pense que pour lui ces voyages à Buenos Aires lui ont quand même fait un choc culturel assez important.

C'est comme ça qu'on a monté notre boîte de prod et depuis on monte des spectacles, on a ouvert notre lieu CITY 27 où l'on donne des cours de théâtre, de comédie musicale, associé aux INCLASSABLES. 

Voilà ça c'est à peu près mon parcours, je crois même que je t'ai raconté tout mon cv. -rires-

J'ai sauté le côté danse, j'ai travaillé au Châtelet, à l'Opéra Bastille, à l'Opéra Garnier, mais bon c'était plus des comédies musicales où j'étais en tant que danseur plutôt que comédien.

*RENATA qui a été pour Unepetitepiecesvp un véritable coup de coeur http://www.unepetitepiecesvp.com/2016/10/renata-a-la-comedie-bastille.html

Rencontre avec ... Sebastian Galeota

Qu'est-ce qui t'a donné envie d'être comédien ?

Depuis que j'ai l'âge de douze ans, que je faisais mes petits cours de théâtre, j'avais un copain à l'école avec qui j'adorais me déguiser tout le temps, on mettait les chaussures de nos parents, soit de notre père, soit de notre mère, on discutait et on imitait les gens. On avait cette envie  de se transformer pour raconter de histoires. S'amuser à se déguiser  et faire quelqu'un d'autre que soi même.

Quel est le conseil le plus précieux que tu aies reçu depuis le début de ta carrière ?

D'être persévérant. Et de travailler ! mais travailler en tant qu'instrument, continuer à s'instruire et à apprendre. Je trouve que c'est une chance d'avoir besoin de travailler pour arriver à quelque chose, on comprend plus, un autre chemin s'est fait. 

Il faut vraiment persévérer parce que si dans ce métier on veut avoir les choses tout de suite, on fait plus ce métier. Parfois on passe des années à attendre des réponses. Il faut se projeter dans l'avenir sans attendre le résultat. Continuer à vivre son petit chemin de tous les jours, vivre ici et maintenant.

Quel est ton plus beau souvenir sur scène ?

Je pense que c'est quand j'ai eu le premier rôle dans un spectacle à Buenos Aires et que toute ma famille est venue y assister.  J'ai toujours fait des spectacles depuis tout petit mais mes parents au début n'étaient pas vraiment d'accord, du coup ils venaient pas souvent pas me voir. j'étais un peu triste, je me disais quand même, ils pourraient venir voir ce que je fais.

Quans ils ont compris que c'était vraiment mon métier et que toute ma famille est venue voir plusieurs fois le spectacle, mon père est venu neuf fois, ça reste un magnifique souvenir.

Quels sont tes projets à venir ?

J'ai très envie de travailler dans le cinéma, et j'ai envie de faire un autre spectacle où je prend des risques différents que celui de jouer le rôle d'une femme, comme je le fais dans Evita ou Renata

Rencontre avec ... Sebastian Galeota

Que peux-t-on te souhaiter pour l'avenir ?

Beaucoup de santé -rires- parce que pour tout ce que je veux faire il faut que j'ai une santé de fer, et ça tombe bien je l'ai ! c'est grâce au yoga* -rires-

* sebastian donne des cours de Yoga dans son école City27, dans le 11ème arrondissement de Paris. http://city27.fr

Avec des OU ...

MERCI SEBASTIAN :)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents